Résidence


La Cité internationale des arts



photos par la Cité internationale

Fondée en 1957, la Cité internationale des arts est une fondation d’utilité publique qui a pour vocation d’accueillir à Paris, en résidence longue ou de durée limitée, des artistes professionnels désireux de créer en France. Le ministère de la Culture collabore depuis 2006 avec la Cité internationale des arts et y loue de façon permanente trois ateliers. Il sélectionne chaque année par une procédure publique 6 artistes qui se voient offrir un séjour en résidence. Les domaines artistiques concernés sont : « les arts visuels », « la conception et l’organisation d’expositions », « les arts de la scène » ainsi que « les arts vidéo & cinéma et la musique pop ». Deux périodes de résidence d’une durée de 5 mois et demi sont réparties sur le premier et le deuxième semestre de chaque année.

Les artistes sélectionnés pour résidence se voient offrir la possibilité de se consacrer pleinement à la création et aux techniques artistiques durant leur séjour à la Cité, mais aussi de procéder à des échanges d’expérience avec des artistes de différents pays et de différentes disciplines et d’élargir ainsi leur horizon international en ouvrant des perspectives de création d’un réseau international continu et d’organisation de festivals internationaux.

Les Artistes en résidence.


Programme de résidence à Angoulême de bédéistes taïwanais



photos par la Maison des auteurs

Afin de favoriser la création artistique de BD taïwanaises, le ministère de la Culture de Taïwan et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême ont signé en octobre 2014 un accord pour des résidences d’artistes. Chaque année, les deux parties sélectionnent conjointement deux projets artistiques originaux présentés par des bédéistes taïwanais. Les deux auteurs sélectionnés se voient alors attribuer une bourse pour une résidence à la Maison des Auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême d’une durée de trois mois (de décembre à février) et destinée à leur permettre de mener à bien le projet de BD qu’ils ont présenté.

Les auteurs taïwanais de BD désireux de faire acte de candidature doivent s’inscrire auprès du ministère de la Culture. Les dossiers peuvent être déposés chaque année de novembre à janvier. Le ministère de la Culture réunit des spécialistes pour constituer une commission de sélection qui examine les projets des candidats et en retient quatre. Cette première sélection est alors soumise au jury de la Maison des auteurs, lequel sélectionne les deux projets dont les auteurs partiront en résidence. Les résultats sont publiés avant la fin avril. L’aller-retour en avion des deux lauréats entre Taïwan et la France est payé par le ministère de la Culture qui accorde en outre une allocation pour les dépenses journalières.

Depuis le lancement de ce programme en 2015, quatre bédéistes ont déjà pu séjourner en résidence à Angoulême : Au Yao-Hsing, Mickeyman, 61chi et Chen Pei-Hsiu. À la fin de l’année 2017, HOM et Elainee leur succèderont à la Maison des auteurs.

Située à Angoulême, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image est un organisme qui comprend un musée, un centre de documentation, une salle de cinéma, une salle d’exposition, une librairie et un centre d’assistance technique et de ressources multimédias. La Maison des auteurs est venue s’ajouter en 2002. Elle a pour vocation d’accueillir en résidence des artistes bédéistes du monde entier et, par la mise à disposition d’espaces de travail et d’équipements, de leur permettre de créer, faire des recherches et aussi de stimuler leur créativité par des échanges avec les résidents.

Les Artistes en résidence.